Le guide de votre bien-être à domicile

Couette et housse

Housses de couette : les tendances

femme dormant

© Domenico Gelermo - iStockphoto

La housse de couette est la parure de la couette. Coordonnée au drap housse et aux oreillers, elle doit inviter subtilement au sommeil, et refléter les goûts de son propriétaire. Tour des tendances déclinées cette saison.
  1. Parures de lit : les housses et taies d’oreiller stars de la literie
  2. Quelles matières entre coton, lin, métis

Parures de lit : les housses et taies d’oreiller stars de la literie

Pris dans les rythmes de vie souvent trépidants et stressants de la vie moderne, la récupération et l’équilibre physiologique et psychologique par le sommeil sont essentiels. Ne négligez pas le choix de votre literie : la couette et ses accessoires, housse de couette, surmatelas et oreiller jouent un rôle complémentaire de premier plan.

Au-delà de l’effet confort qu’apportent couettes et oreillers, les parures de lit reflètent la personnalité de leur propriétaire. Elles doivent « donner envie » d’aller au lit en procurant un plaisir visuel et tactile. Les grandes marques de linge de maison l’ont bien compris qui rivalisent de créativité pour proposer une multitude de styles pour tous les profils : amoureux de la simplicité et des matières naturelles, personnalités raffinées, style moderne et chic, sobriété ou explosion de couleurs, il y en a pour tous les goûts, sans oublier celui des plus jeunes, grands fans de dessins animés et de super héros. Pour ces derniers, jouez la carte de la négociation : s’ils insistent pour choisir le décor de leur housse de couette aux couleurs de leurs héros favoris, imposez la sobriété du reste de la décoration. Faites de leur lit l’élément de décoration visuelle central, en épurant au maximum le reste, mobiliers de rangement nombreux et judicieusement choisis, murs unis si possible. Dans une chambre à coucher, la housse de couette est l’élément central, la parure du lit, mobilier vedette de l’espace. Eléments décoratifs par excellence, la housse et ses taies d’oreiller coordonnées doivent relever un triple défi : inspirer l’harmonie visuelle, sublimer le confort du lit, être faciles d’entretien. Pour les choisir, laissez libre cours à vos attirances naturelles : vous les fréquenterez au quotidien, c’est donc à vous qu’elles doivent plaire !

Quelles matières entre coton, lin, métis

Douceur et légèreté caractérisent le coton, notamment le coton peigné, plus doux et plus fin. Soyez attentifs au nombre de fils au m2, garantie de douceur et de résistance . Entre la percale, fraîche en été, le damassé, et le satin de coton, chaud en hiver, le choix sera affaire de goûts.

Le lin, synonyme de raffinement, était autrefois la matière maîtresse des trousseaux de jeune mariée, pour ses qualités naturelles de légèreté et d’incroyable résistance à l’usure du temps et au lavage. Aujourd’hui on plébiscite ses vertus thermorégulatrices et anallergiques, et, vague du bio oblige, ses caractéristiques écologiques- sa fibre est biodégradable - et surtout, son côté naturel et « rustique » par excellence. Subtil compromis, le métis lin et coton cumule les vertus de l’un et de l’autre, douceur, résistance, souplesse accrue au fil des lavages, thermorégulation… à un prix intéressant en raison du pourcentage de coton présent (55 % en moyenne).

Autre solution : les fibres synthétiques. Leur facilité d’entretien justifie majoritairement leur choix. Toutefois, le confort apporté est bien moindre.

Parures de lit unies ou imprimées, les tendances des créateurs

Au sein des grandes marques de linge de maison, les tendances observées ces dernières années tiennent le haut du pavé. Belle résistance de la toile de Jouy, des imprimés fleuris « so british », qui répondent à la mode liberty de l’été dernier, mais émergence d’une simplicité à la fois chic et raffinée.

Plus « couture », les imprimés des créateurs font écho à leur style. On reconnaît ici et là la signature, dans les motifs et les couleurs, des imprimés proches du cachemire, des rayures sobres et chics, des coloris profonds. Autre tendance jumelle du prêt-à-porter : des bases classiques à réinventer, à accessoiriser suivant ses envies, de n½uds de couleur ou autres accessoires.

Chez certaines marques, le style évolue vers l’extrême sobriété alliée à un focus sur « l’effet matière ». Le coton semble de la soie, du taffetas, de l’étoffe venue des bazars d’Orient. Priorité à l’effet visuel, heureuse surprise au toucher quand le tissu répond aux attentes par sa suavité et sa parfaite tenue.

Fleurs et feuilles, décors graphiques, frises délicates, personnages ou animaux délicats liés aux saisons, sans oublier les classiques unies bicolores, sobres ou toniques, à intervertir au gré de ses envies et de ses humeurs… les tendances de la saison déclinent ces thèmes avec sobriété, élégance et un côté « contemporain chic ».

Un conseil : n’en faites pas trop, pas de surcharge, bon goût et discrétion doivent être vos guides. Côté couleurs, même tendance : des tonalités discrètes mais profondes, taupe, ardoise, souris, indigo, prune…et noir.